Copyright 2009 

Le conscient, c’est la conscience du "moi ici" et ""maintenant" 

 

Ce sont les choses que vous êtes en train de faire, les choses auxquelles vous portez attention. 

 L’inconscient, c’est tout le reste, «ce qui n’est pas conscient». 

Consciemment, on peut faire plusieurs choses en même temps. 

Alors que l’inconscient gère l’activité des sens, la physiologie, les connaissances, l’hypnose établit un pont vers cette richesse intérieure. 

 L’inconscient se définit comme: 

 1. Un réservoir des savoirs, apprentissages, souvenirs, compétences, que nous avons vécus, consciemment ou non. Il y a donc une richesse insoupçonnée, en partie inutilisée en chacun de nous. 

2. Le régulateur de toutes nos fonctions biologiques. Il fait fonctionner notre corps, équilibres naturels, régulations physiologiques en tous genres autonomes, système immunitaire. 

  3. Protecteur, il est le siège de l’instinct de survie mais aussi de l’intuition par exemple. Il sait rendre conscient ce qui est nécessaire au sujet, (prises de conscience), mettre de côté ce qui pose problème ou est inutile (refoulement, oubli).  Les possibilités de l’inconscient sont donc très puissantes, voire illimitées. 

En hypnose, on s’adresse à l’inconscient, on lui demande tout simplement de nous aider pour un problème, une difficulté ou pour un objectif particulier. Et comme il est bienveillant, il répond à la demande ! 

 L’ordre des lettres . . . 

 

Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde tatol et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot. 

Mireille GRANDADAM                                                                                           Hypnose Ericksonienne